Rénover sa charpente en bois

Le 6 juillet 2017Ils vous informent | Maison

La charpente bois a une excellente durabilité. Néanmoins, au-delà des 15 premières années, il est nécessaire de vérifier que la structure n’a pas subi d’altérations ou de dégâts. Véritable clé de voûte de votre toiture, il est très important de vérifier son bon état d’usage, afin d’éviter les déformations ou pire, les risques d’éboulement. D’autant qu’une toiture pèse plusieurs tonnes.

 

Si vous venez de faire construire votre maison ou avez acheté une maison récente, vous n’êtes sans doute pas concernés dans l’immédiat. En revanche, si vous habitez dans votre maison depuis au moins 15 ans ou que vous êtes l’heureux propriétaire d’une vieille bâtisse des années 1850, alors, mieux vaut faire le point sur votre charpente.

La charpente est en quelque sorte le squelette de votre toiture et les tuiles, son habillage.

La solidité de cette structure bois est donc impérative.

L’alternance des saisons, les aléas climatiques, les insectes nuisibles ou les mousses peuvent vite fragiliser votre charpente.

Une inspection périodique est alors vivement recommandée, en vous rendant dans les combles ou dans votre grenier suivant la configuration.

Mais alors, quels sont les signes avant-coureurs qui doivent retenir votre vigilance ? Quelles sont les démarches à entreprendre pour rénover votre charpente ? Quels sont les coûts associés à la réparation ? Nous passons en revue tous ces éléments clés !

 

Les points à vérifier et les éléments qui doivent retenir votre vigilance

 

Bien que vous n’ayez aucune obligation légale vous incitant à rénover votre charpente bois, il convient toutefois de garder en tête que de petites réparations régulières valent mieux que la réfection complète de l’ossature de votre toit.

La réfection complète d’une charpente nécessite un budget relativement élevé compris entre 10 000 et 20 000 € pose comprise, sans compter la remise en place localisée voir complète de vos tuiles par des artisans couvreurs et charpentiers !

 

Faire une simulation de prêt travaux

 

Lors de votre inspection de charpente, des éléments clés doivent retenir votre attention et vous inciter à agir rapidement.

Pour réaliser les inspections de votre charpente, nous vous incitons vivement à faire appel à des professionnels, car ils connaissent parfaitement les méthodes et les traitements adaptés à chaque situation.

Dans un premier temps, vérifier que chaque poutre porteuse ne présente pas visuellement de déformation, en un mot que tout semble à sa place. Le terrain où est bâtie votre maison est susceptible de bouger, de s’affaisser. Ces mouvements sont somme toute relativement classiques mais l’apparition de grosses fissures doit vous alerter.

Vérifier ensuite que des signes d’humidité ne soient pas présents sur les liteaux ou les chevrons. Un changement de couleur faisant apparaître des zones plus sombres à certains endroits sont généralement le signe que l’humidité s’est infiltrée. Par exemple, à cause d’une tuile déplacée par le vent, ou cassée.

L’humidité n’est généralement qu’un élément qui va créer d’autres désagréments.

L’infiltration d’eau peut aussi faire apparaître des moisissures qui surviennent souvent sous forme de taches auréolées. Il s’agit en fait de champignons.

Plus rarement, si vous constatez l’apparition de grandes traînées blanches rampantes comparables à de l’écume, il est souvent trop tard. Il s’agit d’un champignon nommé “mérule” le plus dangereux existant pour l’habitat. D’ailleurs, la mérule ne se développe pas uniquement sur le bois mais peut, par exemple traverser les murs et tout faire pourrir.

Un autre type de nuisance peut s’introduire au coeur de votre charpente : les nuisibles ou insectes mangeurs de bois. Les principaux et les plus destructeurs sont les termites. Elles se multiplient en effet rapidement et les dégradations occasionnées restent la plupart du temps invisibles, jusqu’à l’effondrement. Si le bois sonne creux ou que vous constatez visuellement un grand nombre de petits trous sur le bois, il s’agit sans doute de cela.

Aucune région n’est épargnée mais certaines sont plus propices, comme le Sud-Ouest de la France.

Si vous constatez, dans un autre registre qu’une traverse en bois est fendue, deux solutions s’offrent à vous. Si elle est porteuse d’un ensemble, voyez s’il est possible de faire faire un cerclage métallique pour éviter de grosses modifications, sinon, privilégiez le remplacement complet de cette pièce.

En résumé, n’oubliez donc pas de vérifier, plutôt que de faire vérifier par des professionnels tous ces points, pour ne pas louper un problème sous-jacent.

 

Les démarches à entreprendre pour rénover votre charpente

Dans le tableau ci-dessous, nous dressons pour vous la liste non exhaustive mais la plus fréquente des aléas pouvant être rencontrés, leurs solutions et le budget moyen nécessaire.

 

PROBLEMES SOLUTIONS COÛT MOYEN
Humidité Traitement hydrofuge (privilégier le traitement acrylique, inoffensif pour la santé) Entre 20 et 30 € le mètre carré
Champignons et moisissures Traitement fongicide Entre 15 et 30 € le mètre carré

 

Beaucoup plus élevé en cas de mérules (devis au cas par cas)

Nuisibles (termites et autres insectes xylophages) Traitement insecticide Entre 20 et 50 € le mètre carré

 

Un diagnostic termite préalablement fait par un professionnel coûte en moyenne 200 €.

 

La plupart des bois actuels constituant la charpente sont dorénavant traités préventivement contre ces agressions.

N’hésitez pas à faire réaliser un traitement préventif, principalement contre l’humidité, sur les bois de charpente les plus anciens. Il vous en coûtera quand même deux à trois fois moins cher qu’un traitement curatif.

Bien entendu, le remplacement des tuiles endommagées et le nettoyage des surfaces à assainir est capital, pour que le traitement soit efficace.

A noter qu’un traitement, une fois appliqué, sera efficace en moyenne pour une durée de 10 ans.

 

Faire une simulation de prêt travaux

 

De Nous à Vous :

Vous l’aurez constaté, la plupart des rénovations de charpente sont en fait des traitements, généralement appliqués par des pulvérisations de produits sur le bois.

Au-delà d’une infestation qui dépasse les 80 cm², il faudra injecter les produits directement dans le coeur du bois. Et bien entendu, la facture grimpe !

La prévention et l’inspection périodique de votre charpente vous évitera donc des mauvaises surprises. Un traitement curatif, lorsque le mal est installé vous coûtera en moyenne 3 000 € alors qu’un traitement préventif se rapprochera plutôt des 1 300 €.

Partagez :Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someone

Articles Populaires

Trouvez la solution
à votre projet

Ils vous éclairent

newsletter
W

Inscrivez-vous à la newsletter pour profiter de bons plans

Et recevez chaque mois des contenus dédiés à la réalisation de vos projets qu'ils soient en rapport avec la famille, les loisirs, la maison ou la voiture.

Je m'abonne

Inscrivez-vous pour recevoir
une offre exclusive chaque mois

* Champs obligatoires.

En cochant cette case, j'accepte de recevoir les offres commerciales par courrier électronique de CA Consumer Finance.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

En application des dispositions de la loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés modifiée, CA Consumer Finance vous informe que les réponses aux questions suivies d'un astérisque ou en gras sont obligatoires pour le traitement de votre demande, les autres étant facultatives. Ces informations sont nécessaires pour prendre en compte votre demande. elles sont destinées à CA Consumer Finance, responsable du traitement. vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition auprès du service consommateur CA Consumer Finance - rue du bois sauvage - 91038 Evry Cedex sauf opposition de votre part, ces informations pourront être utilisées par CA Consumer Finance et/ou ses partenaires commerciaux à des fins de prospection.

SOFINCO est une marque de CA Consumer Finance, SA au capital de 554 482 422 €. Siège social : Rue du Bois Sauvage - 91038 Evry Cedex, 542 097 522 RCS Evry. Intermédiaire d'assurances inscrit à l'ORIAS (Organisme pour le Registre des Intermédiaires d'Assurance) sous le n° 07 008 079 (consultable sur www.orias.fr).

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques et vous proposer des services éditoriaux et une offre publicitaire adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close